Voyager à vélo : penser Espéranto ! / Vojaĝi biciklante : pensi al Esperanto !

(Klaku por legi esperantan version) Les 28 et 29 mars derniers à Chambéry, l’association locale Roue Libre, qui s’occupe de promouvoir le vélo comme mode de déplacement, organisait son deuxième Vél’osons, forum du voyage à vélo accueillant plusieurs milliers de visiteurs de toute la France.

Biciklo kaj Esperanto

Les membres de notre association se sont succédé durant ces 2 jours afin d’y tenir un stand au sujet de l’espéranto. Les échanges ont été nombreux et agréables. Nous avons bien sûr rappelé ou introduit l’intérêt de l’usage d’une langue anationale en terme d’équité économique, politique, idéologique etc. mais aussi montré en quoi l’espéranto pouvait être un outil pratique dans le monde du voyage à vélo.
Le Pasporta Servo, qui a fait peau neuve en 2015 et qui devrait continuer à exister en version papier, permet à des voyageurs espérantistes, à vélo ou non, d’être hébergé (mais pas que) gratuitement aux 4 coins du monde. Le service est bien sûr gratuit.
L’association BEMI quand elle, met en lien les amateurs de vélos espérantistes, afin d’organiser des voyages à vélo pour se rendre à des rencontres espérantistes internationales, échanges des informations. L’adhésion étant aussi gratuite.
Nous avons aussi rappelé le parcours extra-ordinaire de Lucien Péraire, ouvrier français du début du 20ème siècle, qui, dans les années 20, fut un des premiers à relier en vélo la France au Japon. Il fut logé chez et aidé par des espérantistes tout au long de sa route.

Dum la monato de marto ni partoprenis en nia urbo je la biciklvojaĝo-forumo, organizata per loka asocio kiu intencas plivastigi la biciklon kiel veturilo. Pluraj miloj da personoj venis el la tuta Francio. Dum 2 tagoj la anoj de nia asocio sukcediĝis por prezenti Esperanto-budon. Estis multaj kaj agrablaj interŝanĝoj kun ne-Esperantistoj (kaj ankaŭ kun kelkaj Esperantistoj, kiuj venis sen antaŭscii nian ĉeeston). Krom la justa valoro de Esperanto, ni prezentis inter aliaj Pasporta Servo, BEMI (Bicikla Esperanto Movado Internacia ) kaj Lucien Peraire.

Bicikloj antaŭ la festoloko

Nelli

Advertisements